LE MONT D'EN BAS

Coopérative citoyenne à finalité sociale

DEVENEZ COOPERATEUR!

 Un euro placé dans la coopérative c'est un euro qui vit

 

LE MONT D’EN BAS est une coopérative qui rassemble des citoyens autour de cinq hectares de terre situés dans le bas du village de Mormont sur la commune d’Erezée.

Les membres de la coopérative se sont donnés pour objectif de respecter cette terre, d’en prendre soin, de l’exploiter en douceur.

 

LE MONT D’EN BAS est une coopérative citoyenne.

Devenir coopérateur c'est aider financièrement le développement des projets de la coopérative.

Mais être coopérateur c'est aussi affirmer ses choix, son regard sur la société. C'est participer à un projet qui sent la terre et qui invite humains et non-humains à créer des relations solidaires et bienveillantes.

 

LE MONT D’EN BAS est une coopérative à finalité sociale.

Devenir coopérateur c'est participer, chercher, échanger des idées pour développer des activités autour de cette parcelle de terre, pour tisser des liens et explorer de nouvelles façons de vivre. Susciter un mouvement commun, retrouver le lien à la nature, ré-imaginer la notion de travail, oser modifier nos manières de penser et de faire, inventer de nouvelles histoires.

 

LE MONT D’EN BAS est lié à la nature

Etre coopérateur c'est financer l'achat d'une terre où différentes activités pourront se déployer. C'est aussi aider à acheter du matériel, à construire un abri pour accueillir les enfants, les ânes, les adultes, les randonneurs, les passionnés de nature. Etre coopérateur c'est participer à quelque chose qui sort de l'ordinaire.

 

Les projets et activités du MONT D’EN BAS:

  • Prendre soin de ce morceau de terre, l’observer, le découvrir, partager notre attachement et nos découvertes

  • Accueillir les enfants des écoles environnantes pour rencontrer et observer les ânes, les abeilles, les castors, la rivière, la faune et la flore

  • Installer des ruches pour laisser les abeilles polliniser tranquillement

  • Créer un verger avec d’anciennes variétés de fruitiers. Partager les savoirs, préserver les

essences locales

  • Planter une forêt comestible
  • Planter des saules et utiliser les branches pour la vannerie

  • Planter des bouleaux pour en extraire la sève dans le respect de l’arbre

  • Inviter des demandeurs d'asiles, des villageois, les coopérateurs pour des journées sur le terrain de la coopérative. Pique-niquer ensemble, se rencontrer, partager, les pieds dans la rivière et les mains dans la terre

  • Découvrir et cuisiner les plantes sauvages comestibles et médicinales qui poussent sur le terrain

  • Produire des légumes grâce à la permaculture

  • Elever et prendre soin d’ânes randonneurs

 

LE MONT D’EN BAS a besoin de vous !

Devenir coopérateur, c'est entrer dans l'économie solidaire. C'est faire travailler son argent de façon choisie. Un euro placé dans la coopérative, c'est un euro qui vit. La terre que la coopérative veut acquérir est un gage de sécurité pour tous les coopérateurs.

 

LE MONT D’EN BAS est une expérience solidaire

Le coopérateur est tenu informé de la vie de la coopérative. Il a un droit de vote (une personne = une voix) quelque soit le montant investi. Les AG et les événements organisés par la coopérative sont des lieux d'échanges d'idées, d'entraide, de mise en commun. Le coopérateur peut se retirer du projet et récupérer son investissement quand il le désire.

 

Comment devenir coopérateur?

Chaque part vaut 125 euros. Définissez le nombre de parts que vous souhaitez acquérir et verser la somme correspondante avec votre nom, votre adresse e-mail et votre adresse sur le compte:

BE56 5230 8107 3988

Un certificat de coopérateur vous sera envoyé aussitôt après la validation du C.A.

 

 

Nous pouvons aussi répondre à vos questions

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Merci pour votre soutien et soyez la bienvenu à une de nos activités.

Les membres fondateurs :  Fré Werbrouck, Lothar Boeykens, Fred Dumont

 

Abonnez-vous à notre Newsletter

Aller au haut