Le mont des ânes

Le Mont des ânes

Le Mont des Abeilles

Le Mont des Abeilles

Le Mont du Chaman

Le Mont du chaman

INTRODUCTION

Il y a quelques mois, nous, citoyens des communes d'Erezée et de Durbuy, avons décidé de créer une
société coopérative qui nous unirait dans une idée commune: protéger et exploiter en douceur une parcelle
de terre.

La coopérative est propriétaire d'un terrain de 4 hectares dans une vallée verdoyante au bas de Mormont. (Ce terrain pourra sans doute s'étendre sur deux autres hectares d'ici quelques mois). Cette terre acquise se compose de prairies, d'un bosquet de pins, d'une série d'arbres majestueux, d'une multitude de noisetiers, d'une rivière poissonneuse et d'une zone marécageuse habitée par les castors. Cet espace magnifique est une opportunité pour lancer nos différents projets. Avant de les décrire, nous aimerions insister sur notre volonté de préserver ce biotope extraordinaire qui abrite du gibier (sangliers, chevreuils, renards et
castors), des oiseaux (chouettes, grands-ducs, rapaces, geais, pinsons, cigognes noires), des batraciens, insectes et une multitude de plantes indigènes comestibles.

Nous ne sommes évidemment pas des « coloniaux » qui allons transformer cette nature pour y produire plus que de raison. Au contraire, nous allons nous y fondre doucement pour produire des aliments sains et naturels et expérimenter une vie solidaire où le travail et les loisirs seront d'abord communautaires, collectifs et harmonieux. Nous voulons magnifier cet écrin de verdure plutôt que de le transformer en une zone de production intensive.
Nous recherchons la bienveillance entre les hommes et la nature qui s'offre à nous. L'idée est de nous rassembler, nous citoyens, pour susciter l'esprit d'entreprise au sens noble du terme. Nous espérons ré-imaginer la notion de travail telle qu'elle est pratiquée aujourd'hui dans notre société et la mettre en pratique entre nous puis l'ouvrir aux autres. Tisser des réseaux de liens humanistes. Etre ensemble pour explorer une nouvelle façon de vivre. Pour être plus en harmonie avec nous-mêmes, avec la nature et surtout donner cette idée d'une vie autre à nos enfants et petits-enfants.

Aller au haut